Quoly.com fait maintenant partie de Solocom.ca

image

C’est un sujet à la base de nombreux articles, mais qui n’en demeure pas moins essentiel : quelles sont les erreurs à éviter lors de la création d’une page web pour que celle-ci soit efficacement référencée par les moteurs de recherches?

Si j’en parle à mon tour aujourd’hui, c’est que cela prend désormais une importance cruciale suite à deux nouvelles sur le référencement :

 

 

  • Les moteurs de recherche tentent de plus en plus d’indexer les sites web en temps réel.  Un site comme Google permet désormais de définir la fenêtre de temps pour laquelle on choisit de voir les résultats: dernier jour, dernière semaine, dernier mois. Le but avoué est bien sûr d’éviter de recevoir des résultats obsolètes.

  • Google (les autres suivront sans doute) permet maintenant des recherches personnalisées. C’est-à-dire que l’on peut créer son “Google personnel” qui:

      1. Peut rechercher uniquement dans le ou les sites  spécifiés (très utile pour créer rapidement un moteur de recherches pour son site ou son réseau)

      2. utilise les résultats des nos recherches des derniers six mois pour faire remonter les résultats qui sont le plus susceptibles de nous accrocher en fonction de ce sur quoi nous avons cliqué dans les dernières requêtes similaires.

Il devient donc essentiel de faire en sorte que l’optimisation pour les moteurs de recherches (SEO) devienne un souci constant pour performer sur le web. Voici donc cinq trucs pour “vous assurer” de ne pas être reconnus par les moteurs de recherches, et ultimement, par ceux que vous voulez rejoindre.

1. Adressez-vous tout le monde en même temps

Le terme “persona” prend ici toute son importance. Peu importe ce dont vous parlerez, vous aurez un public cible: hommes femmes, secteur d’activité, intérêts communs, etc. Il importe de savoir qui vous voulez rejoindre et les mots qu’ils utilisent dans leurs conversations. Un persona est la représentation de la personne type à qui vous souhaitez parler.  À moins que vous ne souhaitiez être lu que par ceux qui vous connaissent déjà, utiliser ses mêmes mots vous donnera un pas de plus vers vos cibles.

2. Utiliser le même mot-clé partout sur votre site pour s’assurer qu’il soit vu

Ce n’est pas du tout contradictoire avec le précédent paragraphe.  Bien que certains mots soient récurrents pour les personas que vous visez, ces derniers ne recherchent pas toujours la même chose. Il importe donc de leur faciliter la tâche. Il faut aussi savoir que la plupart des requêtes sont en fait composées d’au moins trois mots.  Ainsi, pour une chocolaterie, les mots clés pour différentes pages pourront être : Boîtes de chocolat, gâteau au chocolat, recettes de desserts au chocolat, etc.

Deux choses se produisent alors: les termes sont assez précis pour cibler un persona en particulier (ce n’est pas la même personne qui achète une boîte à offrir en cadeau et qui ensuite fait ses propres desserts). Mais comme le mot chocolat se retrouve malgré tout dans chaque page, il est fort probable que ce terme aura plus de poids aux yeux de Google et Bing puisqu’il se retrouve sur plusieurs pages de façon pertinente et complémentaire. Donc, lorsque votre visiteur, qui le mois passé se sera délecté de votre page sur les gâteaux, fera une nouvelle recherche sur “chocolat de la St-Valentin”, il est plus que probable que votre site se hisse plus haut dans les résultats.

3. Montrez toute la diversité de votre vocabulaire dans le titre et l’URL de votre page

Les moteurs de recherche aiment la clarté. Et une des façons de leur montrer cela est d’insister sûr ce dont vous allez parler. Si vous utilisez boîte de chocolat dans le titre de votre page, incluez aussi les mots boîte et chocolat dans l’adresse URL. Ces mots devront aussi se retrouver dans les balises et le corps de votre texte. Google et Bing ne sauront jamais ce que goûte votre gâteau, mais ils sauront à coup sûr qui voudrait le savoir!

4. Ne perdez plus votre temps avec les META-Tags

La plupart des moteurs de recherches ne tiennent plus compte des meta-tags car ils sont souvent trompeurs pour faire un référencement efficace. Cependant, vous ne vous adressez pas à des robots, mais à des humains. Et vous n’avez que quelques mots pour les convaincre que vous êtes le site recherché.

Deux exemples de meta-tags

Dans cet exemple, le premier résultat utilise le meta-tag “description” qui lui permet d’afficher dans Google un texte pertinent pour la recherche “Gâteau au chocolat”. Le deuxième exemple diffuse les premiers mots de la page, soit la liste des ingrédients. Cela vous incite-t-il à cliquer dessus? Cet exemple vous montre que les meta-tags demeurent essentiels.

5. Les moteurs de recherches sont si efficaces, inutile de faire de la promotion

Il y a plus de 160 millions de sites web, pourquoi prendrais-je le temps d’aller voir le vôtre? Si aucune réponse ne vous est venue spontanément, il y a lieu de vous interroger sur votre présence en ligne. Pour attirer les visiteurs – et les conserver –, vous vous devez d’avoir des pages ciblées et pertinentes, mais cela ne suffit pas. Vous devrez aussi faire l’effort de montrer au monde que vous existez. Pour cela, vous pouvez acheter de la publicité (coûteux en $$$) ou utiliser les différents moyens qu’il existe aujourd’hui pour vous démarquer (coûteux en temps) comme les réseaux sociaux.

 

 

Il y a des livres et des cours entiers sur les techniques de référencement et un SEO efficace. Mais retenez ces deux petits points:

1- n’importe quel petit effort, mais bien fait, sera toujours plus efficace qu’une grande stratégie mal ciblée.

2- La constance et la franchise sont des qualités hautement recherchées sur le web, et elles finissent toujours par payer à long terme.

image

C’est un sujet à la base de nombreux articles, mais qui n’en demeure pas moins essentiel : quelles sont les erreurs à éviter lors de la création d’une page web pour que celle-ci soit efficacement référencée par les moteurs de recherches?

Si j’en parle à mon tour aujourd’hui, c’est que cela prend désormais une importance cruciale suite à deux nouvelles sur le référencement :

 

 

  • Les moteurs de recherche te
    ntent de plus en plus d’indexer les sites web en temps réel.  Un site comme Google permet désormais de définir la fenêtre de temps pour laquelle on choisit de voir les résultats: dernier jour, dernière semaine, dernier mois. Le but avoué est bien sûr d’éviter de recevoir des résultats obsolètes.

  • Google (les autres suivront sans doute) permet maintenant des recherches personnalisées. C’est-à-dire que l’on peut créer son “Google personnel” qui:

      1. Peut rechercher uniquement dans le ou les sites  spécifiés (très utile pour créer rapidement un moteur de recherches pour son site ou son réseau)

      2. utilise les résultats des nos recherches des derniers six mois pour faire remonter les résultats qui sont le plus susceptibles de nous accrocher en fonction de ce sur quoi nous avons cliqué dans les dernières requêtes similaires.

Il devient donc essentiel de faire en sorte que l’optimisation pour les moteurs de recherches (SEO) devienne un souci constant pour performer sur le web. Voici donc cinq trucs pour “vous assurer” de ne pas être reconnus par les moteurs de recherches, et ultimement, par ceux que vous voulez rejoindre.

1. Adressez-vous tout le monde en même temps

Le terme “persona” prend ici toute son importance. Peu importe ce dont vous parlerez, vous aurez un public cible: hommes femmes, secteur d’activité, intérêts communs, etc. Il importe de savoir qui vous voulez rejoindre et les mots qu’ils utilisent dans leurs conversations. Un persona est la représentation de la personne type à qui vous souhaitez parler.  À moins que vous ne souhaitiez être lu que par ceux qui vous connaissent déjà, utiliser ses mêmes mots vous donnera un pas de plus vers vos cibles.

2. Utiliser le même mot-clé partout sur votre site pour s’assurer qu’il soit vu

Ce n’est pas du tout contradictoire avec le précédent paragraphe.  Bien que certains mots soient récurrents pour les personas que vous visez, ces derniers ne recherchent pas toujours la même chose. Il importe donc de leur faciliter la tâche. Il faut aussi savoir que la plupart des requêtes sont en fait composées d’au moins trois mots.  Ainsi, pour une chocolaterie, les mots clés pour différentes pages pourront être : Boîtes de chocolat, gâteau au chocolat, recettes de desserts au chocolat, etc.

Deux choses se produisent alors: les termes sont assez précis pour cibler un persona en particulier (ce n’est pas la même personne qui achète une boîte à offrir en cadeau et qui ensuite fait ses propres desserts). Mais comme le mot chocolat se retrouve malgré tout dans chaque page, il est fort probable que ce terme aura plus de poids aux yeux de Google et Bing puisqu’il se retrouve sur plusieurs pages de façon pertinente et complémentaire. Donc, lorsque votre visiteur, qui le mois passé se sera délecté de votre page sur les gâteaux, fera une nouvelle recherche sur “chocolat de la St-Valentin”, il est plus que probable que votre site se hisse plus haut dans les résultats.

3. Montrez toute la diversité de votre vocabulaire dans le titre et l’URL de votre page

Les moteurs de recherche aiment la clarté. Et une des façons de leur montrer cela est d’insister sûr ce dont vous allez parler. Si vous utilisez boîte de chocolat dans le titre de votre page, incluez aussi les mots boîte et chocolat dans l’adresse URL. Ces mots devront aussi se retrouver dans les balises et le corps de votre texte. Google et Bing ne sauront jamais ce que goûte votre gâteau, mais ils sauront à coup sûr qui voudrait le savoir!

4. Ne perdez plus votre temps avec les META-Tags

La plupart des moteurs de recherches ne tiennent plus compte des meta-tags car ils sont souvent trompeurs pour faire un référencement efficace. Cependant, vous ne vous adressez pas à des robots, mais à des humains. Et vous n’avez que quelques mots pour les convaincre que vous êtes le site recherché.

Deux exemples de meta-tags

Dans cet exemple, le premier résultat utilise le meta-tag “description” qui lui permet d’afficher dans Google un texte pertinent pour la recherche “Gâteau au chocolat”. Le deuxième exemple diffuse les premiers mots de la page, soit la liste des ingrédients. Cela vous incite-t-il à cliquer dessus? Cet exemple vous montre que les meta-tags demeurent essentiels.

5. Les moteurs de recherches sont si efficaces, inutile de faire de la promotion

Il y a plus de 160 millions de sites web, pourquoi prendrais-je le temps d’aller voir le vôtre? Si aucune réponse ne vous est venue spontanément, il y a lieu de vous interroger sur votre présence en ligne. Pour attirer les visiteurs – et les conserver –, vous vous devez d’avoir des pages ciblées et pertinentes, mais cela ne suffit pas. Vous devrez aussi faire l’effort de montrer au monde que vous existez. Pour cela, vous pouvez acheter de la publicité (coûteux en $$$) ou utiliser les différents moyens qu’il existe aujourd’hui pour vous démarquer (coûteux en temps) comme les réseaux sociaux.

 

 

Il y a des livres et des cours entiers sur les techniques de référencement et un SEO efficace. Mais retenez ces deux petits points:

1- n’importe quel petit effort, mais bien fait, sera toujours plus efficace qu’une grande stratégie mal ciblée.

2- La constance et la franchise sont des qualités hautement recherchées sur le web, et elles finissent toujours par payer à long terme.